Elias Facchini

Saint Elias Facchini

Prêtre Martyr de Chine

Fête le 9 juillet

Reno Centese, prov. de Ferrare, 2 juillet 1839 – † Taï-Yuan, Shanxi, 9 juillet 1900

Cf. Martyrs de Shanxi

Béatifié le 24 novembre 1946

Canonisé le 1er octobre 2000

Elias Facchini est né le 2 juillet 1839 à Reno Centese, dans la province de Ferrare (archidiocèse de Bologne), de Francesco et de Marianna Guaraldi. Entré au noviciat chez les frères de Le Grazie, Rimini, il fait sa profession religieuse le 1er novembre 1859, et est ordonné prêtre le 18 décembre 1864. En 1866, après la suppression des instituts religieux, il se rend à Rome où il rencontre son compagnon d’études, le frère Fogolla, et le remplace à Taï-Yuan dans la direction du séminaire indigène, enseignant la littérature et la théologie. Il  compile également un dictionnaire Latin-Chinois et un abrégé philosophique et théologique. Ce théologien et auteur, est le secrétaire de l’évêque Moccagatta. Il participe aux deux synodes du vicariat, en 1880 et en 1885, et au troisième synode de Shanxi. Il a enseigné et  formé une génération entière de prêtres indigènes, qui plus tard, à l’heure de l’épreuve, se montrèrent dignes de leur professeur, en offrant leurs vies pour leur foi. En 1893, il devient supérieur et maître des novices du monastère de Dongergou, que Mgr Grassi avait construit,  mais est bientôt rappelé pour enseigner à ses plus jeunes disciples à Tiayuan. Il est exécuté le 9 juillet 1900 par le gouverneur de Shanxi.