Hyacinthe de Mariscotti

Sainte Hyacinthe de Mariscotti

Franciscaine italienne

Fête le 30 janvier

Vignanello, env. de Viterbe [États de l’Église], v. 1585 – † 1640

Autre graphie : Hyacinthe ou Jacinthe de Mariscotti (Mariscoti)

Canonisé en 1807

Elle fit preuve d’un caractère si frivole mais obéissante, et si désagréable que sa famille l’obligea à entrer au couvent Saint-Bernardin de Viterbe, dans le Latium. Pendant dix ans, elle s’y efforça par tous les moyens d’enfreindre la règle et de se procurer luxe et distractions, puis elle se convertit brusquement à la suite d’une maladie. Dès lors, elle se voua à la pénitence et, devenue maîtresse des novices, s’acquit une grande réputation de sagesse ; elle regretta sa vie passée pendant une bonne dizaine d’années pour ne plus penser qu’à Dieu et devenir une des plus pieuses nonnes de son couvent. Elle fut canonisée par Pie VII en 1807.