Yves Raguin

Le Serviteur de Dieu Yves Raguin

Fondateur de l’Institut Ricci

Fête le 9 décembre

près de Chinon, Touraine, novembre 1912 – † Taipei, Taïwan, 9 décembre 1998

Sinologue de réputation mondiale, fondateur de l’Institut Ricci de Paris.

Il est né en Touraine, non loin de Chinon et de Sainte-Catherine, en novembre 1912, dans une famille de six garçons. Il entre à 18 ans chez les jésuites où il est ordonné prêtre, douze ans plus tard, à Lyon. C’est à Paris qu’il se passionne pour la Chine. Il entre à l’Institut des langues orientales pendant la Seconde Guerre. Il annonce alors à un de ses professeurs qu’il réalisera un dictionnaire chinois-français. Celui-ci verra bien le jour en 1976. Parallèlement il s’était engagé durant ses études à rédiger une petite « théologie missionnaire de l’Ancien Testament ». Il s’embarque pour les États-Unis en 1946 pour préparer son doctorat mais il abandonne en cours de route pour rejoindre précipitamment la Chine. Alors que les troupes communistes progressent il parvient à s’enfermer dans Shanghai, le 30 avril 1949. Il y travaille quatre ans. Il traduit notamment le Petit Larousse en chinois ! Il est chassé de la Chine continentale, comme tous les étrangers, et se retrouve à Taïwan puis au Vietnam, de 1959 à 1965. On lui avait confié à partir de 1953 la direction du Grand Dictionnaire Ricci. Il l’assumera jusqu’en 1996. Il fonde le premier Institut Ricci à Taichung (Taïwan) et s’installe définitivement dans la capitale de l’île, à Taipei.